Réduire votre consommation d’énergie : un investissement intelligent à long terme

consommation d'énergie

Publié le : 22 août 20237 mins de lecture

Le réchauffement climatique est devenu un enjeu majeur pour la société. Il doit être contrôlé si l’on souhaite que la planète reste habitable. La réduction de la consommation d’énergie fait partie des leviers qui peuvent permettre à la Terre de demeurer accueillante. Les solutions d’épargne de l’énergie représentent, aujourd’hui, un investissement intelligent à long terme pour les entreprises. S’appuyer sur un audit énergétique industriel pour sélectionner celles qui conviennent le mieux à sa société est une bonne idée.

Les enjeux des réductions de consommation d’énergie sur le long terme

L’industrie est reconnue comme étant l’un des plus gros consommateurs d’énergie sur le sol français. On lui attribue 20 % de la consommation énergétique totale de l’ensemble du pays. Il faut savoir que pour une entreprise qui relève du secteur industriel, les coûts liés aux dépenses en électricité, gaz ou pétrole peuvent représenter jusqu’à 15 % environ des sommes engagées pour la production. Il y a donc de nombreuses économies à faire.

La sobriété énergétique devient désormais un enjeu important pour l’État et il est évident que les sociétés doivent y contribuer. Afin de favoriser la réduction de l’empreinte carbone de la France, le gouvernement essaie, aujourd’hui, de pousser les plus gros consommateurs d’énergie, dont l’Industrie, à faire des économies. Il oblige, notamment, les grands groupes à réaliser ce que l’on nomme un audit énergie industrie ou un audit énergétique industriel.

Quel est le but d’une telle étude ? Elle met en exergue les postes pour lesquels les dépenses en énergie sont les plus hautes et propose des solutions adaptées pour tendre vers une neutralité carbone effective.

Pourquoi réaliser un audit énergétique industriel ?

L’audit énergétique pour les industries permet d’identifier les postes les plus énergivores, étudie le comportement des utilisateurs, définit des indicateurs de performance, calcule les rendements de production et produit un cahier des charges pour les actions à mener au sein de l’entreprise qui souhaite voir baisser ses dépenses en énergie.

Pour les sociétés qui relèvent du secteur agricole ou industriel et qui ont de plus de 250 salariés ou pour celles qui réalisent un chiffre d’affaires de plus de 50 millions d’euros, il est obligatoire. Il doit être réalisé tous les quatre ans et transmis à l’ADEME via une plateforme dédiée. Seules les usines ou exploitations qui se sont déjà engagées afin de réduire leur consommation en énergie peuvent être exemptées de cet audit. Elles possèdent la norme ISO 50 001.

Réaliser un bilan énergétique industriel possède de nombreux avantages. C’est pour cette raison, qu’il ne faut pas hésiter à le faire. Son but est de permettre des économies d’énergie et des allègements des factures, que ce soit à court, à moyen ou à long terme. La société en sort toujours gagnante. Elle peut orienter sa consommation en énergie de manière plus rationnelle et tendre vers une empreinte carbone neutre. Les solutions proposées dans l’audit sont ciblées et assurent l’optimisation des coûts.

Le thermicien ou l’architecte certifié, qui intervient afin de réaliser l’étude, est un spécialiste qui possède des qualifications récentes. Il est au fait des dernières évolutions du domaine énergétique et se révèle être le plus à même de proposer des solutions efficaces et pérennes. Même si l’audit est une démarche payante, qui peut représenter un coût certain pour l’entreprise, il est forcément rentable au vu des économies qu’il permet de faire ensuite.

Investir pour économiser l’énergie : un bon retour sur investissement

Souvent, la réalisation d’un bilan énergétique industriel permet de déterminer des actions qui vont permettre de faire des économies à plus ou moins long terme. D’abord, l’audit va s’attacher à optimiser ce qui existe déjà au sein de la société. Dans ce cas, le retour sur investissement ne se fait pas attendre, il est immédiat.

Il propose ensuite, généralement, de mettre en place des moyens de contrôle ou d’automatisation des équipements. De cette manière, il est possible de faire des économies d’énergie encore plus conséquentes, mais sur le moyen terme.

Pour finir, il se concentre sur les actions à mener afin de remplacer les équipements de l’usine ou d’isoler les bâtiments. Les frais à engager pour mener à bien ces transformations sont considérables, mais ce sont elles qui vont permettre d’élever réellement le niveau des économies d’énergie de l’entreprise. Le taux de rendement est bon, mais sur le long terme.

Il peut être difficile pour un dirigeant de société d’envisager des travaux lourds de rénovation énergétique. Leur coût, élevé, peut être un frein et l’on peut être tenté de jouer la montre. Ce n’est pas un bon calcul, surtout à l’heure actuelle où l’urgence climatique s’emballe.

Mettre en place des stratégies afin de réduire sa consommation énergétique au maximum est un investissement intelligent sur le long terme. C’est maintenant que le virage doit être pris, si l’on ne veut pas finir dans le mur. Éclairages LED, pompes à chaleur, équipements photovoltaïques : tous ces équipements peuvent permettre de faire jusqu’à 50 % d’économie sur une durée de 5 à 25 ans. Les installer au sein de sa société lui fait prendre un temps d’avance et évite des coûts de production de plus en plus élevés, au vu des hausses des tarifs de l’énergie.

Pour réussir sa transition écologique, l’industrie n’a plus vraiment le choix. Les usines et les centres de production, qui veillent à avoir des équipements performants contrôlés par des systèmes d’automatisation intelligents dans des bâtiments bien isolés, sont ceux qui vont tirer leur épingle du jeu, dans les années à venir.


Plan du site